Bol tibétain fait main : Les types disponibles sur le marché

Le bol tibétain fait main est très ancien. En effet, certains exemples remontent au moins au XVe siècle. Ces bols tibétains sont généralement tenus à la main et facile et gratifiant de les frapper avec un maillet en daim ou en bois.
Certains chercheurs ont reconnu près de 50 types de bols tibétains himalayens antiques, mais il n’existe que sept ou huit types de base.

Chacun a sa propre forme et son propre son caractéristique. Et peut-être sept autres types moins habituels avec de subtiles variations de forme. Dans cet article, nous allons vous présenter les trois types de bol tibétains faits main les plus connus sur le marché.

Bol tibétain fait main de Thadobati

Ils sont assez nombreux sur le marché et restent relativement peu coûteux mais leur qualité varie énormément. Les bols tibétains de Thadobati se caractérisent par de hautes parois presque droites et un large fond plat, avec un diamètre parfois peu inférieur à celui du bord. Les parois peuvent être épaisses ou minces. Le rebord est lisse sur les bols de petit et moyen poids, et rarement plus épais que la paroi elle-même.

Bien que les petits bols tibétains de Thadobati répondent mieux au maillet en bois. La note de bord est plus fréquemment jouée que la note fondamentale frappée, et la note de bord peut changer selon le type de maillet utilisé.

Les bols tibétains Jambati

Les bols tibétains Jambati sont les plus grands et les plus lourds de la famille des bols chantants tibétains faits main. Ils se caractérisent par des parois assez hautes et incurvées, un petit fond plat et une lèvre généreuse tournée vers l’intérieur, qui peut être soit lisse soit rainurée. Ces bols chantants martelés à la main portent toujours la marque des marteaux issue du processus de forgeage.

Les bols tibétains Jambati sont capables de produire des sons merveilleusement aigues et sonores avec un maintien très long de la note. Les notes fondamentales vont souvent de la 2e à la 4e octave lorsqu’elles sont frappées avec un maillet rembourré. La note de bord est la même si elle est jouée avec un maillet en daim, mais elle peut être plus aiguë si on utilise un maillet en bois.

Bol tibétain fait main de Naga

Les bols chantants de Naga sont façonnés de deux pièces. Le bol lui-même et une bande métallique circulaire composant le socle sur lequel le bol est fixé de manière permanente. Le bol a un fond arrondi et ne tiendrait pas debout sans le support de son base. Les bols chantants des Naga sont bombés, le centre ayant une circonférence plus grande que le bord. La lèvre est normalement lisse mais peut être rainée sur les bols plus épais et plus lourds.

Les bols chantants de naga sont joués autour du bord plutôt que frappés. Ils sont très réactifs et faciles à jouer. Leur forme étendue émie un son étonnamment fort et brillant lorsqu’on le joue sur le bord avec un maillet.

Les anciens bols chantants de Naga sont très populaires auprès des thérapeutes du son et des guérisseurs, car ils peuvent être saisis par le piédestal et maintenus à n’importe quel angle ou distance au-dessus, autour ou en dessous d’un client pendant la thérapie.

(1)