Gong tibétain et bol chantant : quelles différences ?

Avant de choisir son bol chantant ou son gong tibétain il est fortement conseillé de savoir dans quel but on souhaite en acquérir un. Une fois votre objectif bien en tête vous pouvez maintenant commencer à chercher un bol adapté à vos besoins.

Quelles sont les différences entre un gong tibétain et un bol chantant ?

La première différence étant bien sur l’âge :

Un gong tibétain « antique » aura minimum 50ans.
Ce sont des bols recueillis dans les villages, des prospecteurs achètent ces bols aux familles désireuses de s’en séparer pour plusieurs raisons (budgétaire, encombrements…)

Il faut savoir qu’au Tibet, au Népal et toute la région himalayenne, les bols sont très répandus, pouvant être comptés par dizaines dans chaque foyer même modeste, certains bols étant, à l’époque, utilisés comme ustensiles de cuisine.

La deuxième différence entre le bol et le gong tibétain est la fabrication :

Le mélange des métaux même si elle était bien sûr respectée, n’était pas aussi précise qu’aujourd’hui. Aussi de grandes variations sonores étaient présentes malgré des poids similaires du fait de diverses formes existantes. Il est évident qu’il y a 100 ans et plus, il était difficile d’être parfaitement précis pour ajouter 0, 02% d’or par exemple.

De plus les pourcentages des métaux très précieux comme l’or et l’argent étaient plus élevé que les bols récents. L’or par exemple pouvait être présent entre 0.1% à 2% voir plus alors qu’aujourd’hui il n’est présent qu’à 0.0001%.

De plus, à l’époque certains bols étaient fabriqué délibérément avec une répartition des métaux différente, impossible à détecter évidemment, mais cela peut expliquer pourquoi un bol antique peut autant nous exalter, nous toucher, nous faire vibrer de façon inexplicable.

Enfin, il était rapporté que certains bols avaient été fabriqués avec de la météorite de fer, présente dans la région himalayenne, ce qui rendait le bol plus puissant en terme d’énergie, mais je ne suis pas capable de dire si parmi les bols chantant récents certains en contiennent.

La troisième différence entre le bol et le gong tibétain étant le son :

Conséquence directe de leur poids plus léger est que l’harmonique, ce son aigu lorsque l’on fait chanter le bol avec le bâton, est beaucoup plus présente, plus stable, plus fluide, plus chargée en énergie que sur les bols récents.
Et le bol résonnera par contre moins longtemps lorsque l’on frappera avec le bâton car le son a moins de matière à traverser.

La quatrième différence étant l’énergie :

Un gong antique est beaucoup plus chargé en énergie de part son utilisation durant les années, encore plus quand ils proviennent des temples.

Et aussi par les métaux notamment précieux qui sont en plus grande quantité, comme l’or et l’argent que ce qui se fait avec les bols récents.

Je ne conseillerai pas forcément un gong tibétain antique pour un débutant, car son pouvoir énergétique sera trop élevé, par contre les personnes à fort ressentis, sensibilité ou qui ont déjà bien avancé dans l’harmonisation des chakras seront comblés par ce type de bols.

(0)