Neuralink expliqué: comment nos cerveaux seront reliés aux machines !

Neuralink est une technologie qui peut aider les humains à interagir avec les machines en utilisant leur cerveau.

Le projet ambitieux d’Elon Musk consistant à connecter le cerveau humain à Internet pour aider à contrôler les machines est presque sur le point d’être commercialisé.

En fait, la société a dévoilé le 28 août 2020 sa technologie d’interface cerveau-ordinateur sur des porcs vivants. C’était en montrant les neurones à l’intérieur du cerveau du porc se déclencher en temps réel. d’ailleurs, Neuralink pourrait faire avancer les études dans les domaines de la neuroanatomie et des neurosciences.

Jetons donc un œil à ce qu’est Neuralink.

QU’EST-CE QUE NEURALINK?

Neuralink est un appareil, en particulier une interface cerveau-machine. Il sera implanté chirurgicalement dans votre cerveau. En fait, avec Neuralink vous pourrez communiquer avec les machines et même les contrôler. Cela aidera également à étudier et à guérir divers problèmes médicaux.

COMMENT SE PRODUIT LE TRANSFERT DE DONNÉES VIA NEURALINK?

Depuis la création de l’entreprise en 2016, elle travaille depuis lors au développement de cette technologie. En effet, le chipset Neuralink, ou chipset N1, sera installé dans le crâne. Il mesure 8 mm de diamètre. En plus, il comporte plusieurs fils abritant des électrodes et une isolation pour ces fils.

On place ces fils chirurgicalement à l’intérieur de votre cerveau à l’aide d’un robot. Selon la société, les fils sont aussi épais que les neurones du cerveau et plus fins qu’une mèche de cheveux à 100 micromètres. On peut mettre plusieurs dispositifs à l’intérieur du crâne. Ceci est pemret donc de cibler différentes sections du cerveau.

COMMENT FONCTIONNE NEURALINK?

Vous vous souvenez du film d’action hollywoodien The Matrix? Vous vous souvenez de la scène où Neo apprend les arts martiaux simplement en chargeant un programme informatique dans son cerveau?

Neuralink ne sera peut-être pas en mesure de nous enseigner les arts martiaux. Mais il pourra envoyer et recevoir des signaux électriques à travers le cerveau pour contrôler des machines. À l’heure actuelle, la société a déclaré que nous pourrions contrôler des appareils de base comme notre smartphone, notre ordinateur. Mais on pourrait peut-être même taper à l’aide de pensées.

Maintenant, pour comprendre comment fonctionne Neuralink, nous devons comprendre que notre cerveau envoie des informations à différentes parties de votre corps. Ceci se fait en utilisant des neurones. En effet, ces neurones de votre cerveau se connectent les uns aux autres pour former un vaste réseau. Ils  communiquent donc à l’aide de signaux chimiques qu’on appelle neurotransmetteurs. Cette réaction génère un champ électrique. En effet, nous pouvons enregistrer ces réactions en plaçant des électrodes à proximité.

Ces électrodes peuvent alors comprendre le signal électrique dans notre cerveau. Ensuite les traduire en un algorithme qu’une machine peut lire. De cette façon, Neuralink pourra lire ce que nous pensons. Et donc trouver un moyen pour nous de parler aux machines sans même ouvrir la bouche.

Le but de la puce N1 est d’enregistrer et de stimuler les pics électriques à l’intérieur de notre cerveau. Nous pourrons également acquérir différentes compétences grâce à une application.

Pour le moment, Neuralink utilise une radio Bluetooth, mais cela pourrait changer à l’avenir. Il est certain cependant que quelle que soit la forme que prendra la technologie en fin de compte, elle sera sans fil. En fait, c’est l’une des principales priorités de l’équipe Neuralink.

neuralink

COMMENT NEURALINK SERA-T-IL INSTALLÉ?

Musk a déclaré que la procédure était complexe et dépassait les capacités de mains humaines, même habiles. Un robot effectuera l’insertion, c’est pourquoi Neuralink utilisera ses robots spécialement développés pour effectuer l’insertion rapide et précise de l’appareil dans le cortex. Le robot Neuralink insérera le module dans notre cerveau à l’aide d’un microscope et d’aiguilles de la taille de 24 microns.

L’opération nécessitera une incision de 2 mm dans le crâne qui sera dilatée jusqu’à 8 mm. Une fois la procédure terminée, la partie exposée du crâne sera recouverte du module de chipset tandis que la personne serait sous anesthésie partielle pendant le processus. Musk a également déclaré qu’aucun fil ou antenne ne sortirait de votre tête une fois l’appareil installé.

COMMENT UTILISER NEURALINK?

La société a déclaré que la phase initiale du projet se concentrera sur l’aide au secteur de la santé. La machine pourra aider les paraplégiques avec des tâches simples comme utiliser un téléphone ou interagir avec un ordinateur. Il peut également être utilisé pour traiter l’épilepsie. Dans l’interview, Musk a déclaré que l’appareil serait également en mesure d’aider à retrouver la vue d’une personne même si elle a perdu son nerf optique. Il a dit que cette technologie, en principe, sera capable de réparer tout ce qui ne va pas avec le cerveau. Musk a également ajouté que Neuralink peut également être utilisé pour restaurer la mémoire, la parole et le mouvement d’une personne paralysée.

Après une symbiose complète de la technologie et du cerveau humain, Musk a également déclaré qu’il serait possible pour les humains d’interagir les uns avec les autres sans avoir besoin de parler réellement. Imaginez, la capacité de lire dans les pensées de quelqu’un!

Nous aurons également du matériel supplémentaire pour diffuser de la musique dans notre cerveau. L’idée de la télépathie n’est plus tirée par les cheveux avec une technologie comme celle-ci.

Pour l’instant, cependant, Neuralink envisage un calendrier de 5 ans au moins pour être pleinement développé.

QUELQUES PITFALLS DANS LA TECHNOLOGIE

Neuralink sera le pont qui relie les êtres humains au niveau suivant de l’intelligence artificielle. Pour l’instant, la technologie n’a pas été testée sur l’homme. Le principal problème avec le concept est que si l’appareil est connecté à Internet, comment il sera protégé contre les pirates informatiques qui pourraient essayer de voler des données directement à notre cerveau. Et qu’est-ce qui empêche une personne d’espionner les pensées via l’appareil?
Les problèmes de sécurité et d’accessibilité d’une telle technologie de pointe suscitent certainement des inquiétudes. Mais le fait qu’une telle technologie existe maintenant dans la vraie vie est certainement exaltant.

neuralink

Lisez aussi: Top des romans dystopiques, à lire absolument!

(5)